User Rating: 5 / 5

Parce que les politiques ne semblent à ce jour pas se préoccuper de la destruction du bassin d'emploi de Colmar, l'Intersyndicale se réjouit de la visite de M. Benoit Nicolas, homme politique en devenir sur la ville de Colmar. Merci de penser aux salariés qui mènent un combat contre des suppressions d'emploi injustes et injustifiées, sur le modèle du "toujours plus d'argent avec toujours moins de monde"...

Messieurs les maires, députés, conseillers : savez vous que 248 familles sont menacées de licenciement malgré des bénéfices records ?

Vous avez accueilli en son temps les entreprises japonaises avec un tapis rouge et largement aidé à leur installation dans la région. Et maintenant ?

 

 

Source : https://www.facebook.com/benoit.nicolas.988

 

AGIR POUR COLMAR - A PARTAGER

RICOH - PLAN DE "SAUVEGARDE" DE L'EMPLOI.

248 postes supprimés.

A la rencontre des salariés ce matin.

La peur de perdre son emploi. 
Le doute sur son avenir. 
J'ai rencontré tant de salariés concernés par cette situation au cours de mes années de pratique professionnelle.

C'est d'ailleurs comparable à l'artisan, au commerçant, et plus généralement à tout chef d'entreprise qui connait des difficultés et qui doit déposer le bilan avec ses dettes personnelles liées aux garanties bancaires.

Tous ont des crédits, des dettes, des obligations notamment familiales.

900 personnes sur le site.
15 millions de bénéfices l'année dernière.
60 millions de réserves financières.
L'ensemble des divisions sont bénéficiaires, même celle qui est supprimée.

Un risque d'effet domino sur le reste de l'activité du site.

Pourquoi : suppression des droits de douane de 7 % à l'entrée sur le territoire européen.

La production se fera ailleurs et on enverra des containers....

Comment rester calme !

Je suis le seul "politique" (que je ne suis même pas !) à m'être déplacé au désespoir des salariés rencontrés ce matin.

Prendre conscience de cette situation.
Prendre conscience de l'inquiétude de ces salariés.
Connaitre le point de vue des salariés au delà des déclarations officielles et des communiqués de presse.

C'est essentiel d'être là.

Je suis plus utile là que dans une cérémonie, que de manger du kougelhopf, ou que sais-je !

A bon entendeur.

AGIR POUR COLMAR.